Bref historique de la ville

Grasse apparaît dans les cartulaires dès le Moyen Âge, au début du XIème siècle. 
A l'orée du XIIème siècle, Grasse est devenue une commune libre, une active cité commerçante. Elle a d'ailleurs conservé la structure urbaine de cette époque. Le réseau sinueux de ses rues étroites témoigne de ses agrandissements successifs autour du sommet origine, le Puy, où s'élève le pouvoir temporel et spirituel : la cathédrale. Sa position stratégique entre mer et montagne la fait devenir, outre son dynamisme commercial, le centre d'une vaste circonscription administrative et judiciaire. Lors du passage à la Savoie de Nice et de son Comté, Grasse devient une grande cité fortifiée grâce au commerce des peaux et tanneries qui fait sa réputation sur le plan international. Le lent déclin de la tannerie sera compensé par la naissance et le rapide développement de la parfumerie, artisanat qui deviendra à la fin du XVIIIème siècle, grâce à d'importantes cultures florales que favorise un microclimat particulier, la base d'une puissante industrie dont on connaît l'extraordinaire développement et le rayonnement encore aujourd'hui.